TOUS LES CHAMPIGNONS

Découvrez les fiches descriptives de tous les champignons.
Des descriptions concises à la portée de tous, des anecdotes scientifiques et des photos rigoureusement sélectionnées pour chaque champignon.

IDENTIFIEZ VOS CHAMPIGNONS

En seulement quelques étapes et grâce à des clefs d’identification visuelles précises, ce questionnaire d’identification vous aidera à reconnaître un champignon parmi une sélection restreinte. Attention, en cas de doute sur un champignon, et avant de le consommer, vous devez toujours vous adresser à professionnel, un pharmacien ou idéalement un mycologue confirmé.

COMMENCER L'IDENTIFICATION

QUESTIONS SUR TOUS LES CHAMPIGNONS

Si vous regardez sous un microscope, un minuscule fragment de la tête d’une morille, vous verrez apparaître des quantités d’organes en forme de bouteilles, qu’on appelle des asques, et qui sont remplis de spores empilées à l’intérieur, généralement par huit. À la maturité, ces asques s’ouvrent brusquement, et les spores sont projetées au loin sous pression. Tous les champignons présentant ces organes particuliers font partie de la classe des Ascomycètes. Celle-ci contient quelques grands champignons de haute réputation comme les morilles ou les truffes, mais la plupart sont de taille modeste ou minuscule.
Si vous regardez sous le microscope un petit morceau bien mince de la lamelle d’un champignon, vous verrez d’autres organes en forme de petites massues plus ou moins allongées, terminés par de fins bâtonnets groupés par quatre et qui portent chacun une spore. Le plus grand nombre des champignons dits supérieurs se comportent ainsi et forment la classe innombrable des Basidiomycètes. Cette distinction peut paraître compliquée au premier abord, mais il faut très peu chose pour deviner du premier coup, si on se trouve en présence d’un représentant d’une classe ou de l’autre. 

Les gros champignons que vous admirez en promenade ne sont qu’une infime minorité par rapport à la multitude des espèces qui mènent une vie invisible dans le sol, ou qui parasitent les végétaux morts ou vivants qui nous entourent. 
Le carpophore (ou sporophore) est la partie qui sort de terre que nous observons. Il n’ont pas d’autre rôle que de disséminer les spores, des millions de cellules minuscules, nécessaires à la reproduction du champignon.
La partie principale du champignon vit cachée dans la terre sous la forme de filaments plus ou moins ténus, auxquels on a donné le nom de « Mycélium« . Ce mycélium, après avoir fusionné et fructifié, émet à la surface le carpophore.

Le rôle des champignons dans la nature est primordial. Ils représentent un règne à part entière : le règne fongique. Ils se nourrissent aux dépens des autres êtres vivants, végétaux ou animaux, morts ou vifs. En les décomposant, ils les réduisent à leurs éléments primordiaux : ils recyclent les matières organiques de manière très efficace !
Les arbres et les plantes partagent avec les champignons une relation privilégiée, basée sur des échanges mutuels : on l’appelle la relation de symbiose. L’équilibre des forêts dépend grandement des champignons et de leur diversité.